La collection ? Une passion !


Article publié dans La Nouvelle République du Loir et Cher du 13 mars 2016

Kévin Durand, 30 ans, employé dans une maison de retraite, est un jeune homme tout à fait de son époque, souriant et affable. Mais il est avant tout un collectionneur passionné, très passionné de peluches, le fameux Kiki et, s’est même donné un pseudo « Kivelin Crauste ». Il en possède plus de 300, tous originaux français et japonais.
L’origine de cette passion ? « Cela m’a pris en 2005 ; je faisais des courses dans une grande surface à Châteaudun au moment de Noël et, là j’ai vu un coffret de Kiki avec des vêtements. Est-ce la frustration de ne pas en avoir eu étant petit ou pas, j’ai flashé et je l’ai acheté. Aujourd’hui, je possède tous les modèles français, maintenant, je suis obligé d’acheter sur Internet au Japon. »Car « Kiki » a été créé par un Japonais le 26 janvier 1974, Koichi Sekiguchi. « Il m’a même écrit pour me remercier de ma passion lorsque je suis passé à la télévision. »En effet, Kivelin est passé sur Chérie 25, dans l’émission d’Evelyne Thomas, « C’est mon choix »et sur W9 dans « Tout peut arriver »grâce à une amie journaliste sur cette chaîne. Dans cette dernière, il a connu un grand moment d’émotion.

Ses Kiki ont voyagé et posé avec les stars

« On m’a offert un grand Kiki collector en provenance du Japon d’une valeur de 300 €. Etant parti en vacances, ils sont venus chez moi avec la complicité de mon ami, emporté des peluches qu’ils ont fait voyager avec des journalistes et m’ont offert un album photo avec mes Kiki en compagnie de plusieurs vedettes de la chanson et du cinéma ainsi que des selfies réalisés dans plusieurs villes du monde. »Et de poursuivre, « lorsque Koichi Sekiguchi l’a créé, il a voulu inculquer aux enfants des valeurs : l’amour, le respect et le réconfort et, je pense qu’il a réussi son pari. Moi-même en tant qu’adulte et travaillant auprès de personnes âgées, j’ai besoin de cette passion pour décompresser ».
Connu et reconnu depuis ses passages sur les chaînes de télévision, il a créé une page Facebook où tous les fans de la peluche se retrouvent et compte à ce jour 6.577 membres à travers le monde. Il a également créé une autre page avec des vidéos qu’il réalise lui-même avec Kiki comme héros. En novembre dernier, avec l’accord du créateur de Kiki – Monchhichi (*) –, il a créé une association, via un site Internet, « un ami pour la vie.com »qui a pour objectif de collecter les fameuses peluches afin de les offrir à des enfants malades dans les hôpitaux. « A ce sujet, je lance un appel aux éventuels bienfaiteurs, car pour un enfant malade, il est important d’avoir un «  ami  » à qui confier ses peines. »

(*) Kiki a repris son nom d’origine « Monchhichi » à cause de droits de commerce international.

Cor. NR : Manuel Serrano / Lien vers l’article